Vous êtes ici : Vie pédagogique

Résister par l'art et la littérature - Concours National de la Résistance et de la Déportation 2016

Résister par l'art et la littérature - Concours National de la Résistance et de la Déportation 2016

Collège LA COUTANCIERE – LA CHAPELLE SUR ERDRE

Publié le 23/06/2016 Mis à jour le 23/06/2016

Les élèves et professeurs du collège La Coutancière à La Chapelle sur Edre ont réalisé un fabuleux travail (slam sur une boucle musicale) dans le cadre du concours de la résistance «Résister par l'art et la littérature», d'ailleurs ce projet a reçu le prix du jury avec mention spéciale.

L’origine du projet
Participer au concours de la résistance et de la déportation a été proposé aux cinq classes de 3ème de notre collège par notre professeure de musique au mois de novembre, peu après les attaques terroristes du 13 novembre 2015.

Tout à la fois choqués et impuissants, l'idée de nous engager dans un projet collectif de création nous a tout de suite plu. Nous avons été quatre-vingts à nous mobiliser pour écrire une chanson engagée, l'interpréter, l'enregistrer et pour expliciter notre démarche.

Deux professeurs d'Histoire, une professeure de français et bien sûr notre professeure de musique ont accompagné notre projet de chanson qui est en lien avec le programme d'histoire qui porte sur la résistance lors de l'occupation de la France par les Nazis et le programme de français sur le thème de l'engagement en littérature. Nous avons aussi eu le soutien d'un ingénieur du son pour la partie technique de l'enregistrement et du montage sonore et la collaboration d'un professeur de technologie pour la réalisation du clip.



La mise en oeuvre du projet

L’idée première de ce projet pour répondre au thème du concours de la résistance «Résister par l'art et la littérature», a été artistique: réaliser un slam sur une boucle musicale. Un slam correspond à une nouvelle forme de la poésie qui est déclamée dans un moment d'échange entre l'artiste et son auditoire ; ce sont des voix parlées, scandées. La boucle musicale (la nôtre est jouée au piano), elle, est caractéristique de la musique répétitive : on superpose des motifs rythmiques, mélodiques ou sonores, en les répétant et en les combinant, et au fil de la chanson, ces motifs vont évoluer avec l'arrivée de la guitare basse ou des nappes qui peuvent se définir comme des sons longs plutôt discrets qui viennent en soutien. Le principe de la répétition et celui du collage se retrouvent aussi dans le texte de la chanson. Nous avons nommé notre chanson June the Eighteenth.

En effet, le 18 Juin 1940, le général Charles de Gaulle prononce son premier discours, un appel à la résistance. Les Anglais ont beaucoup aidé la France durant la seconde guerre mondiale puisque l'Angleterre et la France étaient alliées. Ils nous ont porté secours et ils ont résisté avec acharnement jusqu'à la capitulation de l'Allemagne le 8 mai 1945. De plus, en décembre 1941, ce sont les Américains qui entrent en guerre et s'allient à la France. C'est pour ces deux raisons que nous avons utilisé cette langue à plusieurs reprises. En outre, l'anglais est une langue universelle qui permet le rassemblement et l'union.
Date :
16/06/2016
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 23/06/2016