Vous êtes ici : Vie pédagogique » Éducation artistique et culturelle » Dessins, compositions plastiques

3CONTESPT.jpg

Les contes de la mère poule : Trois petits contes d’animations iraniennes.

Publié le 26/03/2010 Mis à jour le 20/11/2015

Les enseignants inscrits au dispositif "école et cinéma" ont une formation de 4 h pour chaque film. Celle-ci se décline en trois temps : projection du film, apports cinématographiques, apports pédagogiques

Ce document accompagne l'intervention des conseillers pédagogiques en arts visuels.

De nombreux sites proposent des dossiers d'accompagnement. Le CDDP de Nantes a mis en ligne une sitographie.

L'enseignement « pratiques artistiques et histoire des arts » a pour objectif fondamental d'offrir à tous les élèves, de tous âges, des situations de rencontres, sensibles et réfléchies, avec des oeuvres relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations.
Le projet « école et cinéma » qui s'inscrit dans cet enseignement, développe des compétences (connaissances, capacités, attitudes) du socle commun (la culture humaniste).

Notre démarche d'approche du film s'articule autour de trois points :
- L'évènement
L'enseignant choisit d'emmener ses élèves voir trois films dans l'année pour enrichir un parcours artistique et culturel.
Avant la projection, il les sollicite pour formuler des hypothèses sur le lieu (salle, métiers, accueil, comportement, attitude ...), sur le film (affiche, genre, époque...)
- La médiation
Elle est destinée à favoriser la rencontre sensible et réfléchie.
. établir une relation sensible : l'élève découvre avec son point de vue, ses préoccupations, sa vision. Il l'apprécie de manière totalement subjective.
. revenir sur les hypothèses formulées avant la projection, échanger, confronter les points de vue, s'interroger :
- Les trois films sont-ils identiques (l'idée d'entraide, la protection de la mère, l'utilisation de tissus...) ?
- Comment s'expriment les personnages ?
- Quelle place occupe la musique ?
- Quelle est la technique d'animation (différences entre dessin animé et film d'animation) ?

Dans cette situation d'échange, l'enseignant s'appuie sur une approche plus formelle :

artistiques (le motif, la couleur, les matériaux, le graphisme...)
historiques et géographiques (situation, langue, écriture,...) pour faire acquérir à
ses élèves des connaissances (langage oral,vocabulaire spécifique, production
d'écrit, arts visuels, découverte du monde...)

- La mémoire
Mettre en mémoire :
. Les ressentis, les impressions, le vécu (ce que j'ai préféré, ce qui m'a touché, cela me fait penser à, ...)
. Les connaissances acquises

C'est une dimension essentielle du processus d'apprentissage.
L'outil mis en place par l'enseignant est un cahier d'histoire des arts personnel et/ou collectif. Il contribue au suivi et à l'évaluation des élèves.
Ce cahier peut contenir : des visuels, des dessins et croquis, des noms, des dates, une frise chronologique, des écrits, un résumé, d'autres références (Le monde de Némo, La chèvre de monsieur Seguin, Le loup et les sept chevreaux, Arc-en-ciel le plus beau poisson des océans, Pilotin...) et des pages libres pour enrichir le propos.

En fonction du niveau de classe et des choix pédagogiques, il peut être complété par un espace (musée de classe): carte géographique, extraits musicaux, exemples d'écriture, miniatures persanes, tissus, tapisseries (la Dame à la licorne) ...

Cette approche du dispositif « école et cinéma » favorise chez l'élève une culture de la sensibilité et une formation de la personne et du citoyen.


B. BAGLIN
C. LECALLO
CPD Arts visuels - IA 44
Septembre 2009
Thématique :
Cinéma - théâtre
Date :
26/03/2010
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 20/11/2015